[Web Creator] [LMSOFT]
LA METEO
C’est Urbain Le Verrier, directeur de l'observatoire de Paris, qui en 1854, pendant une terrible tempète qui endommagea très fortement la flotte franco- anglaise participant à la guerre de Crimée en Mer Noire, eut l’idée de développer un réseau de météorologie télégraphique.

Ces 12 et 16 novembre, il reçoit 250 témoignages sur le passage de la tempète issus des postes télégraphiques.
Il en déduit que le suivi du tracé d’un phénomène météorologique minutes par minutes par des postes de télégraphes permettrait d’en prédire son évolution et de prévenir les opérateurs situés plus loin.

Napoléon III écrit alors : : " Proposez avec assurance ce que vous jugerez convenable. La question est trop importante pour que sa Majesté ne désire pas voir vos efforts couronnés d'un plein succès. "

En juin 1856 Le Verrier expose sa théorie devant l’académie des sciences : : " … il fut convenu avec M. le directeur général De Vougy, que l'Administration des lignes télégraphiques ferait recueillir les observations par ses agents et les ferait transmettre à l'Observatoire impérial de Paris, partie par le télégraphe, partie par la poste ; tandis que de son côté, l'Observatoire fournirait les instruments et les instructions, réduirait les observations et les ferait publier.
" … Pour ne pas trop surcharger les employés, trois observations seulement par jour ont été ordonnées, à l'ouverture du bureau, à 3 heures et à 9 heures du soir, avec invitation d'observer plus fréquemment s'il était possible.
"

Puis Le 30 juin 1856 : " … le Bulletin météorologique des divers points de la France, recueilli par voie télégraphique, est maintenant complet, et qu'il est publié chaque jour dans le journal du soir La Patrie. "

La météo est née !